Issak

Manga / Seinen / Ki-oon / Issak

Auteur : Shinji Makari

Dessinateur : Double-S

Genre : Seinen ( Aventure / Historique )

Editeur : Ki-oon

Date de Parution : 08/03/2018

Nombre de volumes : 8 ( En cours )

Résumé

1620. L’Europe est déchirée par une guerre qui oppose catholiques et protestants. Dans la forteresse de Fuchsburg, en Allemagne, des réfugiés affluent de toute la région. Parmi eux se trouve Issak, un guerrier hors pair au talent de tireur inégalé. Avec ses cheveux noirs, ses yeux bridés, son sabre et son imposant fusil, il ne passe pas inaperçu… Venu du Japon, il combat comme mercenaire aux cotés de protestants. En réalité, il n’a qu’un but : laver l’honneur de son maître assassiné. Le meurtrier se serait mis au service de catholiques, et Issak parcourt les champs de bataille pour le retrouver ! Mais cette fois, la situation est désespérée : cernée par l’ennemi, Fuchburg semble vouée à la destruction… Le samouraï errant parviendra-t-il à changer le cours de l’histoire ?

Présentation

Issak est un Seinen édité par Ki-oon en mars 2018. Le scénario est réalisé par Shinji MAKARI tandis que le dessin est exécuté par Double-S. C’est une série composée pour le moment de 8 tomes.

Synopsis

Issak est un jeune mercenaire japonais parcourant l’Europe du XVII ème siècle, à la recherche de l’assassin de son maître. Il se retrouve dans une région correspondant au Palatinat du Rhin, plus précisément dans la forteresse de Fuchburg en Allemagne. A cette époque, le territoire est en plein conflit. C’est ce que l’on nomme La Guerre de Trente Ans, entre pouvoir catholique d’un coté et pouvoir protestant de l’autre. Issak est un mercenaire aguerri. Il dispose d’un sabre affûté et d’un impressionnant fusil pour guerroyer comme il se doit. Et c’est au coté des protestants que notre héros montre toute l’étendue de son habileté à l’arme blanche, mais aussi à plusieurs reprises son efficacité au tir. Une précision hors pair et redoutable. Issak est un véritable tireur d’élite.

Issak : Un samouraï en Europe.

Scénario & Personnage principal :

Dès les premières pages, l’auteur nous montre de façon implicite les méfaits de la guerre et ses ramifications les plus monstrueuses tels le pillage, le viol et l’esclavage. Et c’est sur ce fond de conflit historique qu’évolue le personnage principal. Un héros qui parle peu mais qui se révèle charismatique du fait de ses talents de combattant. Un héros qui n’est pas dérouté ou déboussolé, évoluant dans un environnement qui n’est pas le sien. Son histoire est malgré tout très vite résumée à une simple quête de vengeance, fil rouge possible pour le reste de la série.

Issak : Précis et redoutable, en plein dans le mille.

Dessins :

Là, on est sur du détail et de l’abondance. Rares sont les cases dont le background est vide, mis à part pour mettre en lumière l’importance d’un personnage ou de la situation. On se retrouve parfois avec de très nombreux personnages lors de représentations de batailles sans pour autant que cela fasse brouillon. Une mention spéciale pour les armures des personnages importants dans ce tome : bluffantes de détails. Clairement sur le dessin, on n’est pas sur de la facilité. Double-S n’a pas manqué à l’appel.

Issak : La vengeance et le plaisir des yeux ( La vengeance est le plaisir des dieux )

Conclusion :

Le manga Issak pose des bases solides dans ce premier volume. Le scénario est jusqu’à là simple : une histoire classique de vengeance mais accrocheuse, le tout dans un contexte de conflit historique très bien représenté par le dessin. C’est d’ailleurs l’atout principal de ce manga. A lire absolument !

Laissez nous un commentaire et/ou rejoignez-nous sur TwitchDiscord, InstagramTwitter et Facebook et n’hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter