Real Account

Manga / Shonen / Kurokawa / Real Account

Auteur : Okusho

Dessinateur : Shizumu Watanabe

Genre : Shonen ( survival game )

Editeur : Kurokawa

Date de Parution : 10/11/2016

Nombre de volumes : 18 ( En cours )

Résumé

Au-delà d’Internet, il y a Real Account, aka ReA. Le Japon entier ne jure plus que par ce réseau social qui rythme l’existence de chaque habitant de l’archipel. Ataru Kashiwagi n’échappe pas à la règle, et ReA lui a permis de s’inventer une vie en ligne sans rapport avec la réalité. Une double identité qu’il gère sans problème jusqu’à ce qu’il se retrouve pris en otage par le réseau. Il n’est pas le seul : 10 000 personnes sont ainsi prisonnières de ReA et de sa mascotte. Et cette dernière a mis au point un jeu qui laisse peu de chances de survie aux participants.
Que le massacre commence… 

Présentation :

Real Account est un Shônen de type survival game. Le manga est scénarisé par Okusho et dessiné par Shizumu Watanabe. C’est une série de 18 tomes éditée en France par Kurokawa.

Synopsis :

ReA ou Real Account est le réseau social le plus prisé de tout le Japon. Personne n’y échappe, même pas Ataru Kashiwagi, jeune lycéen introverti qui, malgré les apparences et ce qu’il laisse entendre à ses camarades, consacre son temps libre à de longues séances sur ReA, préférant s’inventer une vie sur le réseau plutôt que d’interagir avec le monde réel. Un jour, alors que le jeune garçon s’adonne à un jeu sur Real Account, Ataru se retrouve piégé sur le réseau virtuel accompagné de pas moins de 10 000 autres utilisateurs. Une personne se présente à eux, c’est la mascotte du réseau qui, en guise d’explications, leur annonce qu’ils sont dans un jeu… Un jeu macabre dont les règles mènent peu à peu à un véritable massacre. Un jeu virtuel dont les conséquences sont bien réelles.

Un terrain de jeu actuel avec les codes du Shônen

Scénario :

Le décor est planté rapidement dès les premières pages. L’auteur reprend les codes actuels du monde réel et évoque l’importance grandissante qu’ont les réseaux sociaux dans le quotidien de ses utilisateurs. Plus on avance dans le manga et plus le méchant de l’histoire met en avant les dérives et les vices que provoquent l’utilisation des réseaux. Bien entendu, dans le récit la forme est surréaliste et on comprend bien que c’est une fiction d’horreur dans un monde très contemporain.

Concernant le personnage principal, l’auteur n’a pas cherché a faire une longue introduction de celui-ci, on en sait peu sur lui, juste ce qu’il faut. Mais en quelques mots clés, on peut d’ores et déjà établir que le protagoniste est l’archétype du héros dans un Shônen : Ataru est jeune, orphelin et solitaire.

Simple / Basique

Dessins :

Pas grand chose à dire sur le dessin. Ce n’est pas excellent, ça ne fourmille pas de détails, l’antagoniste manque cruellement de charisme. Cela reste tout de même largement suffisant pour nous guider dans l’histoire.

1 like + 1 partage / 1 RT + 1 Follow

Conclusion :

Real Account s’offre, en guise d’introduction, un volume qui pose uniquement les bases d’une histoire qui durera 18 tomes. Peu de surprises hormis l’idée fondatrice du manga d’un survival-horror dans un réseau social et non dans un jeu vidéo qui à elle seule présente un intérêt pour la suite du manga.